Rejoindre la guérilla guardening

Guerilleros dans l’âme, j’en appelle à vous :  rejoignez la guérilla gardening de la capitale et végétalisez votre quartier ! Oui, mais qu’es aquò ?

Ce mouvement d’activistes pas comme les autres consiste à refleurir la moindre parcelle libre que l’on croise sur notre passage. L’idée, c’est de réinvestir sa ville et surtout son quartier en jardinant, de partager avec ses voisins, d’éveiller la curiosité des passants et de les émerveiller.

L’idée ne date pas d’hier, et a connu de nombreuses déclinaisons, du XVIIème siècle où des sortes de Robin des bois s’approprièrent des terres pour se nourrir en Angleterre, à l’association Rennes Jardins qui protesta en 1995 contre une décision municipale de destruction d’une maisonnette en plantant des ifs, merisiers et troènes, en passant par la “green guerilla” inventée Liz Christy à New York dans les années 70, qui consista à créer des jardins partagés dans des zones abandonnées.

Dans sa forme actuelle, la pratique est assez libre. Pour ce qui est du matos, pas forcément besoin de tout l’armada traditionnel : les brouettes, râteaux, sécateurs, arrosoirs  peuvent rester au vestiaire. C’est surtout en fonction de vos envies et/ou de ce que vous avez sous la main : un peu de terre, des graines de fleurs, plantes aromatiques, fruits ou légumes. L’une des armes les plus répandues est la “seed bomb/seed grenade” ou la bombe de graines, que l’on prépare chez soi et que l’on disperse dans les rues à la moindre occasion, au pied d’un arbre, dans un recoin ou une zone délaissée. Vous trouverez la recette en images et vidéos ici. Et surtout, je vous en prie, pensez à notre planète et oubliez les pesticides ! Que le naturel de nos plantes revienne au galop !

Voici les actions (opérées, en cours, à venir ou suggérées) recensées par le site de la guérilla gardening à Paris. La Campagne à Paris, c’est juste là :


Afficher carte de repérage GG sur une carte plus grande

Vous retrouverez tout plein d’informations sur la guérilla gardening en France ici, et à Paris par .

Guérilleusement,  (comme le dit Gabeu, fondateur du mouvement parigot)

Laisser un commentaire.

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>