Préparer une inhalation contre le rhume

Depuis quelques jours on ne vous comprend plus. Vous remplacez les “n” par des “d” et et les “m” par des “b”. Il faut l’admettre : vous êtes enrhumé. Heureusement, la nature est bien faite et les plantes sont venues nous sauver. Et en inhalation ou fumigation, ça marche du feu de Dieu.

D’abord, il vous faut une machine de guerre : un inhalateur émaillé d’antan que l’on trouve sur le bon coin, dans un vide grenier ou que l’on pique à sa grand-mère. Un bon bol et un torchon peuvent aussi faire l’affaire, mais c’est comme pour tout, les bons apprentis ont toujours de bons outils.

Ensuite, on rempli son inhalateur d’eau bien chaude, à laquelle on ajoute des huiles essentielles ou directement quelques feuilles extraites de plantes (et plus les plantes infusent, mieux c’est). Notre chouchou contre le rhume, c’est  l’Eucalyptus. Le Thym n’est pas mal non plus pour la décongestion.

Pour les plantes, direction l’herboristerie (je vous rafraîchis la mémoire avec mon article du mois de décembre Boire de vraies tisanes, où vous retrouverez les meilleures adresses). Pour les huiles essentielles, voici quelques adresses de boutiques d’aromathérapie, en plus de votre bonne pharmacie de quartier :

- Florame: 15 rue des Rosiers (4ème) les dimanche et lundi de 12h à 14h30 et de 15h à 19h, et du mardi au samedi  de 10h à 14h30 et de 15h à 19h, et 8 rue Dupuytren (6ème), du lundi au samedi de 11h à 14h et de 15h à 19h. La Campagne à Paris, c’est juste là :


Agrandir le plan


Agrandir le plan

 

- Boutique Aroma-Zone, 40 boulevard Saint Germain (5ème), le mardi, mercredi et jeudi de 10h00 à 19h, et vendredi et samedi de 10h00 à 19h30. La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

- Ma Terre Première, 88, rue Oberkampf (11ème), 01 83 94 91 37. La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

- Les magasins Biocoop, un peu partout dans Paris. La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

Enfin, on inspire, on inspire, et on inspire encore, histoire de bien dégager notre nez et nos voies respiratoires.

Bon, tout de même, ces inhalations dites “liquides”, qui s’opposent aux “sèches” (c’est à dire qu’on met quelques gouttes d’huiles essentielles sur son mouchoir ou sur son oreiller) , sont à proscrire en dehors du soir, puisqu’il ne faut pas entrer en contact avec un air froid ensuite. Je ne vous le répèterais pas deux fois.

Et aussi, ne la faites pas juste avant une “date” ou un super rendez-vous pro, car attention, l’inhalation a cette particularité de faire ressortir les pores de votre doux visage. L’inhalateur peut aussi accessoirement laisser quelques traces sur votre charmant minois durant plusieurs dizaines de minutes. On prend donc ses précautions.

Laisser un commentaire.

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>