Découvrir le quartier de la campagne à Paris

Vous vous demandiez quand il allait paraître. Vous vous disiez comment cela est-il diable possible qu’avec un nom pareil il tarde autant ? Tout doux. Il est enfin là l’article sur le quartier de la Campagne à Paris – dont notre city guide préféré tire effectivement son nom. Il attendait simplement les beaux jours pour faire surface. 

Le quartier de La Campagne à Paris, ou plutôt pâté de maison, lotissement, îlot voire hameau, c’est d’abord une histoire de gravats. Niché à la Porte de Bagnolet, à quelques enjambées de la place Gambetta (20ème), il prend place sur les anciennes carrières de gypse de la commune de Charonne qui fut rattachée à Paris en 1860. Lors des grands travaux haussmanniens de la seconde moitié du XIXème siècle, les gravats des avenues de la République et Gambetta servirent à combler les carrières en question. De là, naquit un petit bois.

La campagne à Paris

Mais le quartier de La Campagne à Paris, c’est surtout une histoire de solidarité. Au début du XXème siècle, le pasteur Sully Lombard fonda une coopérative pour permettre à des ouvriers, fonctionnaires et autres employés aux modestes revenus de devenir propriétaires de petits pavillons. Avec acharnement et non sans peine le pari fut gagné. Plus de vingt ans plus tard, dans les années 1920, près de 100 pavillons d’un ou deux étages avec jardins furent construits par la société La Campagne à Paris (comme par hasard…).

Foncez découvrir cet ovni. Grimpez deux à deux les marches d’un des escaliers qui vous mèneront rues Irénée Blanc et Jules Siegfried, là où le temps s’est arrêté. C’est à en tomber par terre. A en couper le souffle. La Campagne à Paris, c’est juste là :


Agrandir le plan

Et voici la vue par satellite, afin que vous puissiez voir de vos propres yeux les jardins privatifs de ces chanceux parisiens.


Agrandir le plan

Pincez-vous, vous ne rêvez pas.

PS : au passage, on remercie les carrières, qui de part leur fragilité intrinsèque, ne permettent pas la destruction de ces merveilleuses maisonnées au profit de la construction de grandes barres d’immeubles. Ouf.

Crédits photos : La Campagne à Paris

 

Laisser un commentaire.

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>