Parce que Paris est la destination préférée de beaucoup d’américains et qu’Hollywood raffole des clichés, on a dressé la liste de ces morceaux qui évoquent le mieux la capitale de l’amour avec un grand A. Des chansons souvent en anglais, parfois dans un français approximatif qu’on affectionne particulièrement. Parce que oui, nous aussi on aimerait croire que tous les appartements ont vue sur la Tour Eiffel et que l’accordéon est la bande officielle de Paris.

La sélection a été longue. On a fouillé chez les disquaires de la capitale, chiné aux Puces dans les bacs à soldes de vinyles, épluché la liste des quelques 800 films qui ont été déjà tournés à Paris… Bref on vous a gardé le meilleur. La playliste de La Campagne à Paris vol.3 est à découvrir sur Spotify, sur Deezer, et sur YouTube. Ajoutez-la à vos favoris !

 

- Le plus cliché -

 

“Bonjour Paris” – Audrey Hepburn & Fred Astaire

Trop beau pour être vrai. On pourrait croire que cet extrait de la comédie musicale Funny Face (ou Drôle de Frimousse en français) est un spot promotionnel de 1957, mais non ! Avec une sophistication poussée à l’extrême, trois personnages se croisent et chantent en cœur leur amour pour Paris : Key Thompson (éditrice de mode), Audrey Hepburn (étudiante bohème) et Fred Astaire (photographe) pour notre plus grand plaisir. Le titre est imparable et nous emmène en tourisme de l’Etoile à la Concorde, en passant par Montmartre et la place Vendôme, pour un final au deuxième étage de la Tour Eiffel évidemment !

 

- Le plus sophistiqué -

 

“Where do you go to (my lovely)” – Peter Sarstedt

On est absolument fan des films de Wes Anderson, et particulièrement du court-métrage carrément presque parfait Hôtel Chevalier (2007). L’histoire se déroule à deux pas de l’Etoile dans la suite d’un grand Hôtel parisien (qui est en fait l’hôtel Raphaël), et tout dans ce titre qui accompagne les retrouvailles de Jason Schwartzman et son ex-copine Nathalie Portman évoque nos clichés préférés de la capitale : la rive-gauche de la Sorbonne au boulevard Saint Michel, Pierre Balmin, Sacha Distel, Zizi Jeanmaire, l’accordéon et la douceur de vivre à la française.

 

- Le plus yéyé -

 

“La gadoue” – Petula Clark

Quand Petula Clarke débarque en France en 1957 elle a 25 ans et déjà une carrière derrière elle. A douze ans elle sort son premier récital à la BBC et tourne jusqu’à 20 ans deux films par an.  Vedette des années twist, Petula Clarke interprète Boris Vian et Gainsbourg qui lui écrit d’ailleurs ce titre qui deviendra un tube incontournable… La bande son de vos prochains week-ends à la campagne ! « Vivons un peu sous le ciel gris-bleu d’amour et d’eau de pluie, puis mettons en marche les essuie-glaces et rentrons à Paris. »

 

- Le plus exotique -

 

“I love Paris” – Les Baxter

I LOVE PARIS s’affiche en gros caractères sur des t-shirts et des casquettes, mais c’est sur la musique de Les Baxter qu’il sonne le mieux. Souvent comparé au compositeur Henri Mancini (Breakfast at Tiffanys), ce génial inventeur de l’exotica a discrètement ajouté des sonorités tropicales ou folkloriques dans le jazz à papa des années 50. En 1953 il reprend le titre “I love Paris” de Cole Porter sorti la même année, avant que Michel Legrand, Ella Fitzgerald ou Screamin’ Jay Hawkins s’en emparent à leur tour. 

Et découvrez aussi :

  • “The last time I saw Paris” – Dean Martin
  • “Les feuilles mortes” – Iggy Pop
  • “Moulin Rouge” – Tim Buckley
  • “Got rhythm” – Gene Kelly
  • “Plaisir d’amour” – Joan Baez
  • “La vie en rose” – Louis Armstrong
  • “Laisse tomber les filles” – April March

 

 

Laisser un commentaire.

Les commentaires sont fermés.