Ecrire des lettres et des cartes postales

Écrire des lettres et des cartes postales, c’est quelque chose que l’on fait assez spontanément durant les vacances. Et c’est un geste qui fait plaisir à soi, à l’autre et qui a le mérite de laisser une trace et de l’inscrire dans le temps. Pourquoi alors ne pas en profiter pour instaurer ces B.A. dans notre quotidien, comme-ci, à la terrasse d’un café, ou comme ça, chez soi consciencieusement attablé ? Pour annoncer une nouvelle, parler de notre ville, ou juste comme ça, pour retrouver le goût de l’écriture et du lectorat. On coupe l’ordi, on prend le temps… La correspondance épistolaire is back !

Vous pouvez d’abord opter pour la carte postale, dont l’idée a été inventée durant la seconde moitié du XIXème siècle  par un prussien et un autrichien. Encore non illustrée à cette époque, elle a été officialisée en 1872 par l’Assemblée Nationale, ce qui ne fut pas une mince affaire à cause de leur manque de discrétion et d”enveloppe ! Les premières furent vendues dès 1873. Mais c’est un fada de marseillais, Dominique Piazza, qui créa en 1891 la carte postale photographique. Elle sera réglementée par la Poste en 1903 comme suit : le recto est divisé en deux, avec l’adresse à droite et le blabla à gauche, et le verso est consacré à l’image.

Pour l’illustration,  vous avez l’embarras du choix : avec une vue de la Tour Eiffel, de Montmartre, ou d’un poulbot. On en trouve à peu près à tous les coins de rue, dans les kiosques à journaux, à la fin de la plupart des expositions, et dans des boutiques spécialisées en images et affiches : il y en a de nombreuses devant le Centre Pompidou (4ème). La Campagne à Paris, c’est juste là :


Agrandir le plan

Si vous choisissez les lettres, alors choisissez un joli papier et de jolies enveloppes. Pour cela, on vous conseille :

- La très jolie – et petite – papeterie l’Ecritoire, 61, rue Saint Martin (4ème) . La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

- Le magasin Merci, 111 boulevard Beaumarchais (3ème). La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

- Chez Hema vous trouverez tout plein de papiers colorés pour trois francs six sous. C’est un peu comme un Ikea à domicile. Il y a plusieurs boutiques à Paris, mais notre préférée est celle du 120 rue Rambuteau (1er), ouverte de 10h à 20h du lundi au samedi. Vous pouvez même désormais faire quelques achats en ligne. La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan
- Ou encore le site de Paris Chéri , où vous trouverez du papier à lettres aux couleurs de la capitale.

Bon, et pour finir en beauté, on opte pour le timbre vert lancé par La Poste en 2011. Vert comme l’espoir et surtout comme l’environnement. En effet, votre courrier affranchi avec lui sera forcément acheminé par un autre moyen de transport que l’avion. Moins cher (57 cts au lieu de 60 cts), plus long peut-être (et encore…), en tout cas meilleur pour la planète.

Et on pense aussi à mettre la date… on se remerciera dans quelques années !

 

Laisser un commentaire.

Tagged with:
 

One Response to Ecrire des lettres et des cartes postales

  1. sel dit :

    Je me suis lancée dans le Postcrossing depuis quelques mois, alors des cartes postales, je n’en ai jamais autant acheté!
    A part Hema, je ne connaissais pas els autres adresses, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>