Tirer ou pointer, ou l'art de se mettre à la pétanque

Un rayon de soleil, l’heure du pastaga, faire du sport avec les copaings à deux pas de la maison. Les bonnes raisons ne manquent pas pour pratiquer le 8ème sport national : la pétanque. Voici quelques plans et recommandations avant de vous y mettre, et de devenir bouliste du dimanche ou de compet’.

Tout d’abord, pas besoin d’aller jusqu’à Saint Bonnet le Château dans le Forez pour se procurer les vraies boules en acier. Vous en trouverez dans tous les bons magasins de sport spécialisés.  Et n’oubliez-pas le cochonnet !

Ensuite, il faut trouver un terrain. Beaucoup de nos espaces verts en sont pourvus. Du coup, c’est pratique, et ça nous permet aussi de rencontrer les papis et autres boulistes du quartier. Mais voici quand même le top cinq des terrains à Paris, réputés principalement pour leur cadre.

- Jardin des Tuileries (1er). La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

- Place des Vosges (4ème). La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

- Arènes de Lutèce (5ème). La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

- Jardin de l’Arsenal (12ème). La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

- Le Canal de la Villette (19ème). La Campagne à Paris, c’est juste là :

Agrandir le plan

 

Merci Alfred en a répertorié quelques autres, sur une jolie carte  qui vous entraine à jouer avec la boule. On dit merci qui ?

Bon, vous êtes fin prêt, vous avez le matos, repéré The terrain et donné rendez-vous aux potos. Mais avant de commencer, petit rappel des règles – simplifiées :

À la pétanque, l’objectif est de marquer des points en plaçant ses boules plus près du but que son adversaire.

1. On forme les équipes

Il y a trois combinaisons possibles : la triplette (trois contre trois), la doublette (deux contre deux) et le tête-à-tête (un contre un). En triplette, chaque joueur dispose de deux boules. Dans les autres configurations, chaque joueur en a trois.

2. On tient ses distances

En catégorie sénior le jeu doit se dérouler entre 6 et 10 mètres. A vous de voir donc dans quel camps vous voulez jouer…

3. On trace un cercle

Comme son nom l’indique, c’est un rond, tracé sur le sol, dans lequel le joueur doit se tenir pour lancer sa boule, et ne pas en sortir donc. En principe, son diamètre va de 35 et 50 cm.

4. Allez, c’est parti !

On commence par un tirage au sort entre les deux équipes (courte paille ou shifumi, c’est comme bon vous semble) . Celle qui le gagne trace le cercle, lance le but (ou cochonnet) qui doit être en évidence et la première boule.

5. Le gros du jeu

L’autre équipe lance ensuite sa première boule. L’équipe qui n’a pas le point (la plus éloignée du but) lance ses boules jusqu’à ce qu’elle place une de ses boules plus près du but que celles de l’équipe adverse, tant qu’elle en a bien sûr. Elle prend ou reprend alors le point et c’est à l’équipe adverse de jouer, si elle a encore des boules. Et ainsi de suite.

6. On fait les comptes

Lorsque l’ensemble des boules sont lancées, on comptabilise toutes les boules d’une équipe qui se trouvent plus près du but que la plus proche des boules adverses : c’est la fin de ce qu’on appelle la  « mène ».

7. C’est fini

Une partie se joue en 13 points, éventuellement en 11

7 bis. Y’a pas but

Si le but est sorti en dehors des limites autorisées (généralement suite à un tir) ou s’il n’est pas visible (caché par un arbre, de l’herbe, etc.) — sauf si c’est une boule qui le cache — ou encore s’il flotte librement dans une mare d’eau ou dans la Seine, on distingue deux cas : si les deux équipes ont encore des boules, ou si, au contraire aucune des deux n’en a plus, la mène est nulle ; sinon, l’équipe qui a encore des boules comptabilise autant de points qu’elle a de boules en main.

Pour ceux qui envisagent de devenir pros, voici le règlement officiel : ici

Et pas de triche, hein ?

Laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>