Choisir un sapin de Noël

Ça sent le sapin. Au sens propre comme au figuré. Car depuis quelques jours, les rues de Paris en sont pleines mais vous êtes complètement perdu pour savoir lequel choisir pour votre salon. Allez, on vous aide à faire votre choix.

Noël approche, votre moitié ou vos enfants vous tannent pour l’acheter. Difficile de repousser encore davantage ce moment, puisque la capitale en est envahie. A chaque coin de rue, les sapins ont poussé et se vendent comme des petits pains.

Pour franchir le cap, il faut d’abord choisir son essence. En France – je dirais même plus sur notre île – on en trouve principalement deux :

L’épicéa
Plus traditionnel et authentique, il se reconnaît à ses aiguilles plutôt fines et à son agréable parfum. Il résiste cependant assez mal à la chaleur de nos radiateurs, et perd malheureusement assez vite ses épines. De plus en plus rare. Snif.

Le Nordmann
Il se distingue par ses aiguilles plus épaisses et résistantes. Robuste, son parfum est toutefois beaucoup moins prononcé. Moins carte postale donc, mais de plus en plus prisé par les français.

Sapins de Noël

Vient ensuite la question de savoir où l’acheter :

Les supermarchés
Dia, Le marché Franprix, Monoprix… Tous ou presque s’y mettent désormais. Souvent moins chers qu’ailleurs, vous pouvez ainsi en avoir un très haut pour une quinzaine ou une vingtaine d’euros. Une fois déballé et sorti de son filet, on risque d’être parfois déçu par sa forme pas toujours très harmonieuse et sa tenue pas toujours très droite (à cause du pied/de la bûche pas toujours d’équerre et stable).

Les fleuristes
La Campagne à Paris aime faire vivre les commerçants et vous invite donc à les fréquenter. Le sapin y est peut-être un poil – ou une aiguille – plus cher (compter 15/20€ pour un petit format), mais il a été trié sur le volet et sélectionné spécialement pour vous. A priori, il a une belle tenue et une belle prestance.

L’Internet
Au XXIème siècle, le sapin s’achète aussi sur l’Internet, et on vous y encourage quand c’est pour la bonne cause. Avec Treezmas par exemple. Treezmas, c’est un loueur de sapin en pot. Votre arbre de Noël vous est livré et repris à votre domicile à Paris et en région parisienne. Edgar, Arnold, Raymond ou Ernest (oui, oui, chez Treezmas, les sapins sont vivants et ils ont des prénoms) rentrent ensuite dans leur forêt pour continuer leur croissance jusqu’au prochain Noël. On limite le gâchis et fait un beau geste pour notre chère planète. Dès 64€ tout compris.

Pour ceux qui devront abandonner leur sapin sans pot, n’oubliez pas les lieux de collecte de sapins mis en place par la Mairie de Paris. Votre sapin sera ainsi recyclé.
Pensez aussi au sac à sapin d’Handicap International que vous achetez 5€ (et dont 1,5€ est reversé pour agir en faveur des personnes handicapées dans plus de 60 pays). Il est biodégradable et donc jetable avec votre sapin.

Laisser un commentaire.

Tagged with:
 

One Response to Choisir son sapin de Noël

  1. [...] – Si vous n’avez pas encore acheté votre sapin de Noël, il n’est pas trop tard. Si, tout comme moi vous n’y connaissez rien en conifères, pas de panique, le site La campagne à Paris a publié cette semaine un petit guide d’achat de cet arbre saisonnier, c’est par là. [...]